Choisir le sac de couchage idéal peut faire la différence entre une nuit de camping réussie ou un parfait échec, que ce soit lors d’un camping familial ou d’une expédition alpine d’aventure. Il existe de nombreux modèles de sacs de couchage différents, chacun ayant des utilisations bien particulières, ce qui m’a poussé à créer ce guide d’achat. Les hésitations peuvent être nombreuses : opterez-vous pour un sac garni de duvet ou synthétique ? Pour deux saisons ou trois ? En tant que fervent amateur de camping, ayant pratiqué aussi bien le trekking que le camping en famille, je partage donc dans ce guide tout ce que vous devez savoir sur les sacs de couchage afin que vous puissiez prendre une décision éclairée pour votre nouveau petit cocon.

Le plus important : les saisons et la température d’utilisation

La première chose à considérer lors de l’achat d’un sac de couchage est « quand et où vais-je l’utiliser ? ».

Cela peut sembler évident, mais les besoins en chaleur d’un sac de couchage uniquement estival seront très différents de ceux d’un sac utilisé toute l’année.

La température d’utilisation des sacs de couchage

Pour chaque sac de couchage, les évaluations de température sont systématiquement fournies. Ces résultats sont obtenus à partir de tests selon la norme EN-ISO 23537. La norme permet une comparaison fiable entre les différentes marques et sacs. Le test produit trois résultats de température, qui se rapportent à différentes expériences utilisateur :

Température de confort – basée sur une femme adulte dans la moyenne ayant une nuit confortable.

Température limite – basée sur la température la plus basse à laquelle un homme adulte dans la moyenne est considéré capable d’avoir une nuit confortable.

Température extrême – une évaluation uniquement pour la survie pour une femme adulte dans la moyenne’. À cette température, il y a un risque sérieux d’hypothermie et d’autres maux associés.

Température d'utilisation d'un sac de couchage

L’icône d’évaluation de la température peut être trouvée dans l’onglet « caractéristiques » de chaque sac de couchage.

Les deux évaluations sur lesquelles vous devriez vous concentrer sont la température de confort et la température limite. Pour les dormeurs frileux, la température de confort est une bonne ligne directrice. Que vous ayez l’habitude de dormir plus au chaud ou que vous soyez plus familiers avec le couchage en extérieur, votre besoin en température variera inévitablement et le choix de la température limite sera ainsi plus pertinent. Il faut bien garder en tête que ces températures représentent les températures les plus basses que vous vous attendez à rencontrer.

N’oubliez pas, ces températures sont purement indicatives. Tout le monde dort différemment, et la différence entre les températures corporelles des hommes et des femmes la nuit peut être assez significative. Ne tombez pas dans le piège de ne vous baser que sur les indications de températures extrêmes. N’utilisez un sac de couchage de la gamme de température extrême que si votre nuit de sommeil est réellement à risque.

Les saisons pour les sacs de couchage

Pour faciliter la distinction de l’utilisation et du moment pour lequel un sac de couchage a été conçu, une évaluation des saisons est généralement fournie. Les évaluations vous donnent une indication claire de l’usage prévu du sac de couchage et sont divisées en 4 catégories :

1 Saison – Léger, compact et idéal pour une utilisation pendant les chauds mois d’été (juin-août) ou lors du camping à l’étranger dans des pays plus chauds.

2 Saisons – Idéal pour une utilisation de la fin du printemps au début de l’automne ; votre sac de couchage de camping familial typique.

3 Saisons – Pour une utilisation du début du printemps à la fin de l’automne, et peut-être une soirée d’hiver doux. Ces sacs sont généralement le type de sac de couchage recommandé pour les voyages scolaires et les expéditions telles que les voyages de scouts.

4 Saisons – Sacs épais et souvent isolés en duvet, les sacs de couchage 4 saisons sont conçus pour une utilisation en hiver lorsque les températures peuvent descendre en dessous de zéro.

4+ Saisons – Ces sacs de couchage, également connus sous le nom de sacs d’expédition, sont adaptés pour une utilisation en haute montagne et pour des températures extrêmement froides.

Si vous vous demandez si vous pouvez utiliser un sac conçu pour une utilisation en hiver, oui, vous le pouvez. Cependant, c’est un peu comme avoir des draps d’hiver sur votre lit en été. On peut ouvrir une jambe pour laisser entrer de l’air frais afin de ne pas avoir trop chaud. Cela signifie que ce n’est pas ce que je recommande, mais c’est envisageable malgré tout.

Vous partez en hiver ? Découvrez mon comparatif qui présente les meilleurs sacs de couchage grand froid.

L’anatomie d’un sac de couchage

En plus des évaluations de température et de saison, les caractéristiques, l’isolation et le matériel d’un sac de couchage peuvent tous affecter votre confort. Voici quelques points de vigilance à observer lors du choix d’un sac :

Choisir son sac de couchage

Schéma d’un sac de couchage

Capuche – Si vous êtes un dormeur frileux ou que vous vous rendez quelque part où les températures sont susceptibles de baisser, une bonne capuche est indispensable. Recherchez une capuche entièrement réglable et qui se scelle bien autour du visage. Les modèles comprenant un rabat supplémentaire d’isolation cousu dans la zone du cou créent une barrière de chaleur autour de votre cou et de vos épaules, ce qui empêche la chaleur  de s’échapper et le froid de rentrer.

Rabat de zip – Similaire au rabat de cou, ce volet  interne d’isolation couvre le zip pour empêcher la chaleur de s’échapper.

Zip – Les zips de sac de couchage peuvent être intégraux, aux trois quarts et à mi-longueur. Ces derniers économisent du poids et nécessitent moins de coutures tandis que les premiers sont plus faciles à utiliser et meilleurs pour l’aération. Les zips à double sens sont particulièrement utiles car vous pouvez aérer votre sac à la fois par le haut et par le bas pour un contrôle personnalisé de la température.

Matériau de la housse – La housse d’un sac de couchage peut être ultra-légère et très compressible ou plus lourde mais plus durable – le matériau correspond généralement à l’activité pour laquelle il a été conçu. Dans des environnements humides ou très humides, une housse avec un traitement déperlant durable est un bonus.

Isolation – Il y a deux choix principaux en matière d’isolation : duvet ou synthétique. Le duvet est léger, présente un excellent rapport chaleur/poids et est très compressible, le synthétique est meilleur dans des conditions humides et se trouve à meilleur prix.

Boîte à pieds – Souvent, vous trouverez dans les spécificités des sacs de couchage des indications concernant les boîtes à pieds, trapézoïdales ou de confort. Celles-ci vous permettent de vous allonger avec vos pieds dans une position naturelle, avec assez d’espace pour qu’ils pointent “vers le haut”’ pour un meilleur confort (quelque chose que les marcheurs aux pieds fatigués peuvent apprécier !).

Longueur – Les longueurs des sacs de couchage varient inévitablement entre les marques et les styles, donc si vous êtes particulièrement grand, recherchez la disponibilité de versions longues. Un sac de couchage devrait vous couvrir confortablement, si vos orteils sont comprimés et que la capuche se détache alors il vaut mieux passer à quelque chose de plus long !

La forme du sac de couchage

Les sacs de couchage existent sous toutes les formes et tailles, et pour une bonne raison. Moins il y a d’espace vide dans votre sac de couchage, plus il sera efficace de retenir la chaleur. Cependant, il y a un juste équilibre entre avoir assez d’espace pour le confort et être suffisamment au chaud pour passer une bonne nuit de sommeil.

Sac de couchage en sarcophage vs sac de couchage rectangulaire

Sacs de couchage de type sarcophage ou momie

Les sacs de couchage de type sarcophage et momie sont effilés au niveau des jambes et de la tête, suivant les contours naturels des épaules et des hanches.

Avantages : Ils se compactent généralement bien et ont un excellent rapport chaleur/poids, ce qui les rend idéaux pour les voyages de randonnée où leur excellente efficacité les rend populaires.

Inconvénients : Peuvent vous faire sentir à l’étroit une fois que vous êtes zippé à l’intérieur.

Sacs de couchage rectangulaires/larges

Les sacs de couchage rectangulaires/larges sont carrés en bas et en haut du sac pour privilégier le confort à la performance.

Avantages : Ils sont généralement beaucoup plus polyvalents et peuvent être ouverts comme une couette ou zippés avec un autre sac pour créer un sac de couchage double. Ils permettent d’avoir plus d’espace. Excellents pour les voyages en caravane et les invités à la maison.

Inconvénients : Ils peuvent être volumineux à compacter et leur rapport chaleur/poids est souvent assez bas.

Sacs de couchage double 

Les sacs de couchage doubles sont deux fois plus larges, offrant un espace confortable pour deux personnes.

Avantages : Ils peuvent être très polyvalents pour les familles et peuvent généralement se convertir en deux sacs ou couvertures séparés. Parfaits pour les couples en vacances et le  camping en famille.

Inconvénients : Ils sont généralement volumineux à emballer et lourds avec un faible rapport chaleur/poids.

Certaines marques proposent des sacs de couchage pour les enfants ou spécifiquement pour les femmes, ainsi que des sacs extra-longs ou extra-courts pour s’adapter à tout le monde.

Le poids et le volume

La volume du sac indique à quel point le sac de couchage est petit une fois emballé. Cela n’est généralement pas un facteur important pour les campeurs familiaux. Cependant, si vous faites de la randonnée ou voyagez léger et avez besoin que votre sac de couchage soit attaché à votre sac à dos pendant de longues périodes, il vaut la peine de noter la taille du paquet et le poids. Pour les sacs de couchage plus épais, un sac de compression peut réduire le volume de votre sac emballé. Les sacs de couchage en duvet sont connus pour leur excellente compressibilité, ils seront donc à privilégier si vous visez la légèreté et le gain de place.

La matière et l’isolation

Décider de l’isolation de votre sac de couchage est sans doute l’une des décisions les plus importantes que vous aurez à prendre. Les sacs de couchage sont garnis soit de duvet soit d’isolation synthétique ; les deux ont leurs avantages et inconvénients et affecteront la performance, le poids et le prix du sac de couchage.

DuvetSynthétique
Avantages– Léger 
– Chaud 
– Compressible
– Bonne résistance à l’eau
– Plus facile à entretenir
– Moins cher
Inconvénients– Sensible à l’humidité*
– Plus cher
– Plus lourd 
– Plus encombrant

*L’exception étant le duvet qui a un traitement hydrophobe pour une meilleure résistance à l’eau.

Les sacs de couchage en duvet

Indéniablement, rien n’isole aussi efficacement que le duvet. Les sacs en duvet sont très légers, chauds et compressibles, et lorsqu’ils sont correctement entretenus, dureront de nombreuses années. Le duvet est mesuré en pouvoir de remplissage, il représente la quantité de loft que le duvet a (c’est-à-dire combien d’espace il peut remplir et isoler). Généralement, plus le pouvoir de remplissage est élevé, plus le sac sera chaud, bien que cela dépende également de la quantité de duvet utilisée aussi.

Les sacs de couchage avec isolation synthétique

L’isolation synthétique conserve un pourcentage beaucoup plus élevé de ses propriétés isolantes lorsqu’elle est mouillée. Elle est également généralement plus facile à nettoyer et vient avec une étiquette de prix également plus sympathique !

Alors lequel choisir ? En fin de compte, cela dépend de vos besoins, de l’activité et de combien vous souhaitez investir, mais les sacs remplis de duvet sont meilleurs lorsque le poids et l’espace sont un problème tandis que les synthétiques sont excellents si vous voulez une bonne performance à moindre coût. Quand il s’agit d’enfants, les sacs de couchage synthétiques sont souvent le choix le plus sensé grâce à leurs tissus durables et leur facilité de nettoyage.

Fonctionnalités additionnelles

Poche secrète

Des poches secrètes figurent sur certains sacs, idéales pour ranger des objets de valeur et les garder en sécurité pendant que vous dormez.

Poche pour oreiller

Des poches pour oreiller et des oreillers intégrés sont souvent présents sur des sacs moins techniques où le poids n’est pas trop un problème. Ils sont pratiques pour maintenir votre oreiller en place. De même, si vous n’avez pas d’oreillers, ils garderont quelques couches pliées en place sous votre tête.

Les accessoires utiles

Matelas de couchage

Utilisez un matelas de camping comme barrière entre le sol froid, le sac de couchage et vous. Que ce soit un simple tapis en mousse, un matelas auto-gonflant ou un matelas gonflable, votre nuit en extérieur sera beaucoup plus confortable si vous avez quelque chose sur lequel dormir. Consultez notre guide des matelas de couchage pour plus d’informations.

Oreillers

Certains considèrent cela comme un luxe, mais pour beaucoup, l’enjeu d’un bon sommeil vaut bien quelques grammes supplémentaires. Si vous aimez un oreiller ferme, vous devriez probablement en trouver un gonflable. Les oreillers compressibles qui se compriment dans un sac de rangement seront quant à eux plus adaptés à ceux qui aiment les oreillers doux.

Conseil : Si vous voulez vraiment réduire les grammes de votre voyage mais ne voulez pas sacrifier votre oreiller, pliez simplement quelques vêtements secs et utilisez-les pour reposer votre tête.

Doublure de sac de couchage

Cela ajoutera de la chaleur et protégera le sac des transpirations corporelles et de la saleté, prolongeant la durée de vie de votre sac de couchage. Après tout, il est plus facile de nettoyer une doublure qu’un sac de couchage entier ! Ils sont disponibles en polaire, coton et soie et offrent des degrés variables de chaleur et de confort ainsi que des tailles de paquet considérablement différentes.

Sur-sac de couchage

Le froid n’est pas le seul ennemi de vos nuits en extérieur. Il faut aussi vous méfier de l’humidité qui, une fois qu’elle s’est installée, vous empêche de vous réchauffer. Heureusement, il existe des sacs de couchage dotés de membranes déperlantes et de garnitures qui vous protègent contre la pluie et l’humidité venant du sol.

Si la pluie est au rendez-vous, on vous conseille un sac de couchage imperméable et très isolant. Mais si c’est l’humidité qui vous inquiète, privilégiez plutôt les sacs de couchage en fibres synthétiques qui ne stockent ni l’humidité ni la transpiration.

Pour renforcer l’imperméabilité de votre sac de couchage, Millet a développé le sur-sac Bivy Bag. Avec sa membrane “Dry Edge”, il ne laisse passer aucune goutte et vous garde au sec peu importe la météo.

Housse de compression

Les sacs de couchage peuvent être assez volumineux. Si vous souhaitez économiser de l’espace dans votre sac, les sacs de compression peuvent être utilisés pour réduire le volume global de votre sac de couchage d’environ un tiers. Ces housses sont un bon moyen d’ajouter une couche supplémentaire résistante à l’eau pour les sacs de couchage en duvet également, pour aider à conserver l’intégrité de l’isolation en duvet. Lorsque vous rangez votre sac de couchage dans le sac de compression, il est toujours préférable de le bourrer, plutôt que de le rouler. Si vous roulez le sac à chaque fois, alors le remplissage sera toujours affecté aux mêmes endroits, ce qui peut en endommager la structure .

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Résultat des votes 5 / 5. Nombre de votes 1

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter cet article

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile !

Améliorons cet article !

Dites-moi comment puis-je améliorer cet article ?

Salut, moi c'est Mikaël, un passionné depuis plus de 15 ans de sports et loisirs de plein air (camping, randonnée, VTT, voyage et road trip en van ou camping-car...). J'adore dénicher et essayer les dernières nouveautés en termes d'équipements et je peux passer de nombreuses heures à faire des recherches sur le sujet.

VOUS AVEZ UNE QUESTION OU UNE REMARQUE ? LAISSEZ MOI UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici