LES DIFFÉRENTS PERMIS POUR CONDUIRE UN CAMPING-CAR

Vous voulez apprendre à conduire un camping-car pour pouvoir profiter de tous les avantages d’une maison nomade ? À vue d’œil, ce type de véhicule semble être compliqué à conduire. Je vous l’accorde, entre ses dimensions et la charge qu’elle peut transporter, l’on peut très vite se sentir intimidé.

Et pourtant, avec un peu d’habitude (et du courage !), passer au volant d’un camping-car deviendra pour vous un véritable plaisir. Mais avant de penser au plaisir, détenir le bon permis pour une conduite en toute légalité est obligatoire. Je vous en dis plus à ce sujet.

LE PTAC : UNE INDICATION IMPORTANTE

Contrairement aux idées reçues, la conduite d’un camping-car n’exige aucun permis spécial. En effet, les permis utilisés pour conduire un véhicule de loisirs (camping-car, fourgon) restent les mêmes que ceux valides pour les voitures habituelles. La différence se trouve surtout au niveau du Poids Total Autorisé en Charge (PTAC)

Un camping-car de 3.5 tonnes répond aux mêmes règles de conduite que les voitures. Dans ce cas, un permis de catégorie B sera suffisant pour pouvoir passer au volant du motorhome.

PTAC poids camping car

D’un côté, en cas de traction d’une remorque ou un poids de véhicule excédant les 3,5 tonnes, un permis poids lourds (type C) sera requis. Dans cette situation, le type de permis utile peut changer en fonction des caractéristiques réelles du camping-car.

Dans la majorité des cas, les camping-cars que l’on retrouve sur les routes françaises sont catégorisés voitures légères (VL).

LES MENTIONS ADDITIONNELLES DE PERMIS POUR PLUS DE  POLYVALENCE

Grâce aux nouvelles lois de la circulation, les français ont désormais droit d’avoir des extensions de permis pour élargir leur possibilité de conduite.

En plus des catégories de permis générique (B, C, D etc) les camping-caristes peuvent donc passer des cours spéciaux pour profiter des mentions additionnelles à savoir :

permis remorque poids lourds camping car
  • Le permis B96 : la mention B96 permet la conduite d’un camping-car dont le PTAC de la remorque dépasse les 750 kg et avec un PTAC total (véhicule + remorque) de moins de 4250 kg. Cette extension vous permet d’éviter de passer un permis poids lourds quand votre charge n’excède pas les 4 250 kg acceptés. Une formation de 7 heures auprès d’une école de conduite est requise pour obtenir cette mention.
  • Le permis BE : ce type de permis est la solution à prévoir si vous comptez conduire un camping-car à remorque de plus de 750 kg et dont le PTAC total est supérieur à 4250 kg. L’obtention de ce dernier peut être limitée pour des raisons de santé.
  • Permis C1 : le permis B et ses extensions ne sont pas suffisants pour pouvoir conduire un camping-car poids lourds. À cet effet, le permis C1 est celui à avoir si vous comptez passer au volant d’un « camion » à PTAC entre 3.5 à 7.5 tonnes attelant une remorque de moins de 750 kg.
  • Permis C1E : l’extension C1E vous permet quant à lui de conduire un camping-car à PTAC entre 3.5 à 7.5 tonnes avec une traction d’une remorque de plus de 750 kg. Pour l’obtention des mentions additionnelles du permis C, des épreuves théoriques et pratiques doivent être réalisées.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Résultat des votes 5 / 5. Nombre de votes 21

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter cet article

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile !

Améliorons cet article !

Dites-moi comment puis-je améliorer cet article ?

Papa passionné depuis plus de 15 ans de sports et loisirs de plein air (camping, randonnée, voyage en camping-car...)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici